JO 2024: Risques de retard et surcoûts sur plusieurs sites

Par
Le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis demande à l'Etat de tenir les engagements pris pour les Jeux olympiques Paris 2024, face à de premières remises en cause de la pertinence de certains sites.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis demande à l'Etat de tenir les engagements pris pour les Jeux olympiques Paris 2024, face à de premières remises en cause de la pertinence de certains sites.