La droite veut un "accord global" sur la Constitution

Par
Les chefs de file des députés et sénateurs Les Républicains (LR), Christian Jacob et Bruno Retailleau, ont exclu mercredi tout accord qui ne serait pas "global" sur la révision de la Constitution voulue par Emmanuel Macron, prévenant qu'ils ne "vendraient pas par appartement".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les chefs de file des députés et sénateurs Les Républicains (LR), Christian Jacob et Bruno Retailleau, ont exclu mercredi tout accord qui ne serait pas "global" sur la révision de la Constitution voulue par Emmanuel Macron, prévenant qu'ils ne "vendraient pas par appartement".