Les hôpitaux contaminés par les emprunts toxiques

Par

Un rapport de la Cour des comptes pointe l'endettement inquiétant des hôpitaux. Comme les villes, ils ont succombé aux prêts toxiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’état des lieux est affligeant : les hôpitaux croulent sous l’endettement. Selon le rapport de la Cour des comptes publié le 11 avril, l’endettement des établissements hospitaliers est passé de 9,8 à 32,4 milliards d’euros en dix ans. Les frais financiers représentent désormais un poste budgétaire important des hôpitaux : « Le montant global des intérêts payés par les établissements publics de santé est passé de 403 en 2003 à 928 millions d’euros en 2012. Il a ainsi un peu plus que doublé pour représenter 1,4 % du total de leurs charges d’exploitation », note le rapport de la Cour des comptes.