Damas responsable de l'attaque de Douma selon une enquête française

Par
L'attaque commise le 7 avril à Douma dans la Ghouta orientale est "sans aucun doute possible" une attaque chimique et il n'y a "pas d’autre scénario plausible" que l'implication des forces armées syriennes, selon un rapport français basé sur des sources ouvertes et des renseignements déclassifiés publié samedi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'attaque commise le 7 avril à Douma dans la Ghouta orientale est "sans aucun doute possible" une attaque chimique et il n'y a "pas d’autre scénario plausible" que l'implication des forces armées syriennes, selon un rapport français basé sur des sources ouvertes et des renseignements déclassifiés publié samedi.