«100 000 morts, c’est au moins 400 000 personnes qui souffrent»

Par

Dans « À l’air libre » ce mercredi, une émission spéciale Covid avec Marie Citrini (usagers de l’AP-HP), Sabrina Sellami (association Victimes du Covid-19), Guillaume Rozier (CovidTracker) et notre collègue Jean-Mathieu Albertini depuis le Brésil.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> Une émission intégralement consacrée au Covid-19 alors que la France atteint les 100 000 morts dus au virus. 100 000, un chiffre froid derrière lequel il y a une multitude de vies perdues et de drames… Des histoires humaines dont on parle avec nos deux invitées, Marie Citrini, membre de la commission centrale de concertation des usagers de l’AP-HP, et Sabrina Sellami, référente en Île-de-France de l’association Victimes du Covid-19. 

> Et nous recevons Guillaume Rozier, ce data scientist de 24 ans qui, avec CovidTracker, produit les données sur la pandémie après avoir obtenu qu’elles soient rendues publiques. 

> Enfin, détour par le Brésil, où notre journaliste Jean-Mathieu Albertini nous parle de ce variant qui fait des ravages et que Bolsonaro ne prend pas vraiment au sérieux. 

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous