Braouezec sur l'affaire des quotas: «Une responsabilité du politique»

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Laurent Blanc est partout, ce samedi, au lendemain de son intervention au JT de TF1: interviewé dans L'Equipe, Le Parisien, l'AFP. Partout, il s'«excuse» pour son rôle dans l'affaire des quotas. «J'ai de la colère vis-à-vis de moi-même, déclare le sélectionneur de l'équipe de France. J'ai tenu des propos (lors de la réunion du 8 novembre) qui peuvent être blessants. Je m'en veux aussi de ne pas avoir pris de la hauteur (...). On a eu tout faux dans cette réunion.» Et de préciser: «J'ai téléphoné à Pat' (Vieira) et à Lilian (Thuram), pour éclaircir les choses.»