Prendre en charge les enfants victimes de viol, à l’Hôtel-Dieu

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'unité médico-judiciaire de l’Hôtel-Dieu à Paris reçoit 200 à 300 enfants victimes de violences sexuelles chaque année. À l'interstice entre les familles et la justice, le service a conçu une approche spécifique pour recueillir la parole des mineurs. Un travail « de dentelle » permettant à ces professionnels d'éclairer le débat qui s'ouvre aujourd'hui à l'Assemblée nationale, notamment sur la durée de prescription.  Un reportage à lire dans La Croix.