«Le virus se propage», «il faut dépister»: ces alertes de médecins qui ont été ignorées

Par , , Alexander Abdelilah, Guillaume Krempp et Robert Schmidt (We Report)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout est allé si vite dans la vie d’Alain*, informaticien en Haute-Loire. Le 28 janvier, sa femme, Lucie*, qui travaille dans un cabinet d’expertise-comptable, se sent fatiguée. Elle tousse, ressent des maux de tête et une perte de goût. Trois jours plus tard, son médecin traitant lui diagnostique une grippe sévère, « il faut que tu te reposes ».