Gonflés à bloc, les Verts relancent leur ouverture en vue des élections régionales

Par
Le conseil national du parti écologiste a fêté samedi les résultats des listes d'Europe Ecologie et voté à l'unanimité la poursuite d'une ouverture à l'ensemble de la galaxie écolo, notamment dans la perspective des élections régionales. Un comité d'animation mêlant responsables des Verts et leaders associatifs continuera d'organiser la mobilisation. Gonflés à bloc, les Verts misent désormais sur une autonomie «quasi totale» vis-à-vis du PS. Avec l'espoir de s'imposer comme première force à gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La scène se passe sur le trottoir de la salle de la CFDT, ce samedi à Belleville, et pourrait résumer l'état d'esprit du Conseil national interrégional (Cnir) des Verts, réuni à Paris pour faire le bilan des élections européennes. Hilare et sur son nuage, la secrétaire nationale du parti écologiste, Cécile Duflot, mange une glace quand Yannick Jadot, l'ancien directeur des campagnes de Greenpeace devenu eurodéputé dimanche dernier, s'approche et lui demande d'en croquer: