Pascal Lamy se serait bien vu à la tête de Sciences-Po

Par

Le président de l'OMC a déclaré en interne son envie de succéder à Richard Descoings.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pascal Lamy, directeur général de l’OMC (Organisation mondiale du commerce), se serait bien vu à la tête de Sciences-Po. Celui qui siège au conseil d’administration de la FNSP (Fédération nationale de sciences politiques), la structure de droit privé qui gère l’IEP (Institut d’études politiques), aurait souhaité succéder à Richard Descoings, décédé en avril dernier. En interne, il a fait part de son très grand intérêt pour le poste. Mais le mode de désignation arrêté par le président de la FNSP, Jean-Claude Casanova, impliquant de se déclarer avant le 15 juin, puis de voir sa candidature soumise au choix d’un comité de sélection, l’aurait finalement conduit à renoncer. Impossible, en effet, de rendre publique son envie de rejoindre la rue Saint-Guillaume sans compromettre définitivement sa place à l’OMC.