Penelope Fillon, fantôme de la presse régionale

Par et

Absente à l’Assemblée nationale, Penelope Fillon était-elle active en circonscription ? Afin d’évaluer la réalité de son travail dans la Sarthe, le juge d’instruction Serge Tournaire a sollicité en vain, à la fin du mois d’avril, plusieurs médias locaux. Depuis, Mediapart a minutieusement épluché deux décennies d’articles. Le résultat ne pouvait être plus accablant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et soudain, Penelope Fillon apparaît en une de la presse locale. Le 31 mai 2007, Les Nouvelles de Sablé ouvrent pour la première fois leurs colonnes à l’épouse du petit prince de la Sarthe, qui vient tout juste d’être nommé à Matignon par Nicolas Sarkozy. Un événement. Sur une pleine page, l’hebdomadaire local donne la parole à cette « Lady discrète » qui accompagne si fidèlement François Fillon depuis le début de sa carrière. Deux grandes photographies illustrent l’entretien, avec cette légende : « Penelope Fillon se destinait au métier de notaire ou avocate. Elle a finalement choisi celui de maman et épouse d’homme politique. » En coulisse, la « discrète » vient pourtant d’enchaîner neuf ans de salaires comme assistante parlementaire.