Trois médias visés par la plainte du ministère du travail

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Confirmation : la plainte contre X du ministère du travail pour « vol de document, recel et violation du secret professionnel », déposée la semaine dernière, vise Mediapart, Le Parisien et Libération. Ces trois médias ont, à tour de rôle depuis fin mai, publié des documents confidentiels relatifs à la réforme du code du travail. Celle-ci, que le gouvernement veut faire passer grâce à des ordonnances, fait actuellement l’objet de discussions avec les partenaires sociaux.