L'enfermement administratif d'enfants de nouveau dénoncé

Par
La contrôleur générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, recommande d'interdire l'enfermement d'enfants dans des centres et locaux de rétention administrative (CRA et LRA), dans un avis publié jeudi au Journal officiel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La contrôleur générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, recommande d'interdire l'enfermement d'enfants dans des centres et locaux de rétention administrative (CRA et LRA), dans un avis publié jeudi au Journal officiel.