Ammoniac : en Bretagne, l’air est grave

Par Caroline Trouillet (Splann !)
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

splann-1068x512
Cet article a été réalisé par Splann !, une ONG lancée en février 2021 et dédiée à l’investigation journalistique en Bretagne.

Ce travail a été entièrement financé par des dons, versés à 92 % par des particuliers et à 8 % par des associations, au premier rang desquelles Les Amis de La Terre. Par souci d’indépendance, Splann ! ne veut recevoir ni subventions ni mécénat d’entreprises. De plus, aucune fondation ne peut verser plus de 10 % du budget annuel de l’association. Aucune intervention éditoriale des donateurs n’est admise.

Cette première enquête en trois volets est diffusée sur son site, en français et en breton, et est mise gratuitement à disposition de plusieurs médias partenaires : Mediapart, la chaîne de télévision France 3 Bretagne, le réseau des radios associatives en langue bretonne (Radio Kreiz Breizh, Radio Kerne, Arvorig FM, Radio Bro Gwened et Radio Naoned) et le mensuel Le Peuple breton.