«Bastion social»: un jeune homme agressé en marge d’une manifestation

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Vous semblez avoir quelques difficultés de compréhension.

Relisez calmement, tranquillement...

Vous devriez y arriver.

laughing

Pour résumer: on peut se demander, à la lecture du tweet que je reproduis,  si le Bastion social est vraiment l'ennemi de ce proche conseiller de Mélenchon, qui, comme le Bastion social, chante la gloire de Poutine et de Bachar, exalte le nationalisme et s'en prend aux "gauchistes"...

Différence importante, c'est vrai: aucune violence physique, à ma connaissance, n' a été exercée par des partisans de la FI contre leurs ennemis, qu'il se contentent , pour le moment, d'agonir d'injures.

Ce n'est pas une petite différence.

Tant mieux.

Pourvu que ça dure...

Car Mélenchon commença sa carrière politique dans un groupuscule (AJS, puis OCI) qui s'est rendu célèbre par les violences physiques exercées par ses nervis contre les "traîtres".

Tapez "Lionel Malapa" dans un moteur de recherches, vous devriez trouver.

Je ne peux que souhaiter que cette triste époque ne revienne pas.

Mais, lorsqu'on prend connaissance des injures et menaces postées quotidiennement par les militants disciplinés de la FI contre quiconque ose la moindre critique, et que l'on observe, parallèlement, la dérive de plus en plus nationaliste du clan Mélenchon, on ne peut que nourrir une certaine inquiétude.

Le patriotisme c'est aimer son pays, le nationalisme c'est haïr celui des autres.

Ouaip.

laughing

tweet-melenchon-allemagne

https://npa2009.org/idees/le-hareng-de-bismarck-ou-le-poison-du-nationalisme

"Il refusa les secours de la thérapeutique,

Corne d'Auroch !

parce que c'était à un Allemand,

o gué, o gué,

Qu'on devait le médicament,

O gué, O gué !"

cool

Georges Brassens - Corne D'auroch © georgesbrassens

et la sécu et la retraite ?...

C'est "baston" sociale cette affaire...

Et Macron? Ne dérive t-il pas vers le nationalisme ???
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

"kevin"... on se croirait chez hanouna...

laughing

Les Fatals Picards - Au mariage de Kévin et Ma soeur © tik0k0

« Le pouvoir serait-il définitivement détenu maintenant par les groupes supra nationaux qui tiennent nos gouvernants à leur merci après avoir financé en grande partie leurs campagnes électorales ?»

Ben nous y voilà. Nos gouvernements ont des contingences supérieures à la gestion de leur petit territoire. C'est pourtant pas compliqué à comprendre ? Ce qui l'est plus c'est que des gens ont voté Macron, un petit banquier ambitieux et pressé ? 40 ans d'histoires immédiate ne leur ont servi de rien.

Ils ont des soutiens partout les fachos; ils sont partout de la FI au FN,  la lepenisation des esprits et le racisme décomplexé ont fait leur chemin........on va bien s'amuser.......

Le mot "fachos" est évidemment inadapté, concernant la FI.

Ne serait-ce que parce que la FI n'utilise pas la violence, ce qui n'est pas une mince différence.

Par contre, on peut effectivement se poser des questions sur les dérives de plus en plus nationalistes, illustrées, entre autres,  par le tweet délirant du camarade Djordje, à la tête du "mouvement gazeux" du Grand Gourou Bolivarien.

Et on entend en plus parler du gud. Il me semblait que cette officine n'existait plus.

Le groupe Bastion social serait le bras politique du GUD.

et allez , c'est reparti comme en 40 ...

non seulement la fi nutilise pas la violence mais en plus ces propositions sont à l'opposé de celles du facho fn-rn:

bis merci donc de me reredonner un prétexte pour mettre et remettre ces mots de mélenchon :

Moix : Vous donnez des papiers aux sans papiers qui travaillent mais quid des autres , vous les renvoyez ? vous dites ça aux syriens aux somaliens aux soudanais ? .. c'est violent je trouve ... 

Mélenchon : Alors peut être qu'on ne s'est pas compris . Je dis que les gens ne partent pas par plaisir , ils partent parcequ'il sont obligés . moi je leur dit je ferais tout pour que vous ne soyez pas obligés de partir de chez vous , j'ai déjà parlé de ça : des guerres , des contrats commerciaux iniques . Deuxième temps quand les gens sont là et qu'ils travaillent , ils sont exploités d'ailleurs , JE M'ENGAGE A LEUR DONNER DES PAPIERS  . Et puis ensuite il faut faire avec discernement , les gens qui sont des réfugiés , qui ne peuvent pas rentrer chez eux parce que c'est la guerre, que tout y est cassé et qu'on peut y avoir notre part de responsabilité , je ne vais quand même pas leur dire "rentrez chez vous" ! ça n'a pas de sens ! ou bien comme a dit mme le pen "on vous remets dans les eaux internationales et hou allez noyez vous" . On ne peut pas faire ça , tout le monde le sait . On est obligés , parcequ'on est des êtres humains , de traiter ces gens comme on voudrait que soient traités nos propres gosses [...] alors il ya   ceux qui sont là et qui n'ont pas de papiers , il y a les réfugiés de guerre les réfugiés climatiques , et ceux qui sont là et il y a la loi qui s'applique . Et puis la question qui se pose c'est de FAIRE UNE TOURNEE DE REGULARISATION . quest ce que vous en pensez ?   ( ruquier : c'est à vous de répondre .. faut il le faire ? .) Mélenchon : Mais bien sûr : le maroc l'a fait l'espagne l'a fait , et chez nous parce qu'on a peur d'une femme qui est mme lepen [...] tout le monde se cache ? et bien non , il faudra faire des régularisation , sinon il faudra faire une chasse perpetuelle dans les rues et donc une chasse au faciès , on pourchasse les gens sur leur couleur de peau en supposant que sur le paquet on en trouvera un qui ne devrait pas être là (applaudissements burgraff ravie de le voir révolté , sourire rassuré de moix sur sa question ) je veux d'avance dire le mépris pour ceux qui parlent d'appel d'air , il ne savent pas qu'exilé est une souffrance, immigré est un exil forcé , il y a des millions de parents à cette heure qui s'inquiètent ...  noyé ?  perdu ? Cette immense souffrance nous fait un devoir : on commence par être un être humain , et après on fait des comptes . Un pays qui a pu accueillir 130 000 boat people n'aura aucune difficultés à remettre de l'ordre , et cesser de diviser tout le monde et à pourchasser les gens selon la tête qu'ils ont .

alors si pour vous ça ressemble au fn-rn nationaliste ... hein ... pfff

  • Nouveau
  • 14/07/2018 17:02
  • Par

 

La bête, etc ...  Brecht  a toujours eu raison ...

Cela  se confirme,  y compris  chez les hexacons ...

money-mouth

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Oui, en Espagne le "hogar social" est clairement considéré comme un groupe néonazi qui rend d'ailleurs hommage en empruntant son nom à Ledesma Ramos, admirateur de Hitler.

Il est temps de ne plus se laisser berner par ces groupes de dégénérés en France comme ailleurs.

https://www.eldiario.es/sociedad/fundaciones-Francisco-Franco-Gobierno-ilegalizar_0_791621665.html

détourner l'attention de ces groupes ultra-violents en les assimilant de façon grotesque à... la France insoumise

Non.

J'attire simplement votre attention, document à l'appui, sur le fait que les idées ultra-nationalistes de ces groupes sont aussi représentées au plus haut niveau de la FI.

Parfaite illustration de ce qu'une personne interrogée dans l'article appelle, à juste titre, la "lepénisation des esprits".

Et, si l'adjectif "grotesque" doit être utilisé, c'est bien, me semble-t-il, pour qualifier le tweet ahurissant du camarade Djordje.

Ensuite, je vous donne acte que, bien évidemment, la FI n'est pas un groupe néo-nazi.

Tout a fait d'accor avec vous.

 

Cela fait penser à "Une petite ville nazie" de William Sheridan Allen

Dans  Le Monde Diplomatique d'octobre 1967 Paul-Jean Franceschini  décrit cet ouvrage très instructif :

"Sous la forme d’une monographie extrêmement détaillée retraçant l’évolution, pendant les « années tournantes » (1930-1935) de la petite ville de Thalburg (ce nom d’emprunt recouvre une localité de Basse-Saxe désormais identifiée), l’auteur apporte une contribution précieuse à la compréhension du phénomène nazi.

Les réflexions les plus intéressantes que suggère le livre touchent à l’attitude des socialistes au moment critique et à l’incapacité du parti, en dépit de la force considérable dont Il disposait, à opposer une énergie et une organisation à la mesure de l’efficacité et de la « mystique » hitlériennes. La façon dont la bourgeoisie bien pensante – par réaction de classe devant les « rouges » et les « partageux » – assura le succès des nazis, dont elle était souvent loin de partager toutes les thèses, est également remarquablement évoquée. Enfin des exemples bien choisis montrent comment les nouveaux maîtres surent isoler leurs adversaires, les réduire en brisant toutes les associations, enfin les terroriser après les avoir souvent privés du pain quotidien.

L’impossibilité de toute résistance organisée dès le moment où les nazis arrivèrent au pouvoir est évidente. Bien qu’une extrapolation trop radicale soit impossible, l’exemple de Thalburg démontre beaucoup mieux que des considérations générales comment l’Allemagne s’est enlisée, jour après jour, dans la servitude".

 

Bonjour,

ne tombez pas dans la caricature gauchiste, il y avait 10-20 camions de CRS qui bouclaient le quartier du local de "bastion social". Je ne comprends par par contre comment on laisse faire l'inauguration alors qu'une agression a déjà eu lieu.

La manifestation était très responsable avec un spectre allant de l’extrême gauche  à la gauche. Il y avait même des représentants de droite (LREM). Par contre, à ma connaissance, aucun élu LR (Brenas, Hortefeux, etc), aucun communiqué de Wauquiez, mais est-ce une surprise.

Les CRS sont-ils là  pour protéger les fachos?

Non.

Si.

Si si...

bis merci donc de me reredonner un prétexte pour mettre et remettre ces mots de mélenchon :

Moix : Vous donnez des papiers aux sans papiers qui travaillent mais quid des autres , vous les renvoyez ? vous dites ça aux syriens aux somaliens aux soudanais ? .. c'est violent je trouve ... 

Mélenchon : Alors peut être qu'on ne s'est pas compris . Je dis que les gens ne partent pas par plaisir , ils partent parcequ'il sont obligés . moi je leur dit je ferais tout pour que vous ne soyez pas obligés de partir de chez vous , j'ai déjà parlé de ça : des guerres , des contrats commerciaux iniques . Deuxième temps quand les gens sont là et qu'ils travaillent , ils sont exploités d'ailleurs , JE M'ENGAGE A LEUR DONNER DES PAPIERS  . Et puis ensuite il faut faire avec discernement , les gens qui sont des réfugiés , qui ne peuvent pas rentrer chez eux parce que c'est la guerre, que tout y est cassé et qu'on peut y avoir notre part de responsabilité , je ne vais quand même pas leur dire "rentrez chez vous" ! ça n'a pas de sens ! ou bien comme a dit mme le pen "on vous remets dans les eaux internationales et hou allez noyez vous" . On ne peut pas faire ça , tout le monde le sait . On est obligés , parcequ'on est des êtres humains , de traiter ces gens comme on voudrait que soient traités nos propres gosses [...] alors il ya   ceux qui sont là et qui n'ont pas de papiers , il y a les réfugiés de guerre les réfugiés climatiques , et ceux qui sont là et il y a la loi qui s'applique . Et puis la question qui se pose c'est de FAIRE UNE TOURNEE DE REGULARISATION . quest ce que vous en pensez ?   ( ruquier : c'est à vous de répondre .. faut il le faire ? .) Mélenchon : Mais bien sûr : le maroc l'a fait l'espagne l'a fait , et chez nous parce qu'on a peur d'une femme qui est mme lepen [...] tout le monde se cache ? et bien non , il faudra faire des régularisation , sinon il faudra faire une chasse perpetuelle dans les rues et donc une chasse au faciès , on pourchasse les gens sur leur couleur de peau en supposant que sur le paquet on en trouvera un qui ne devrait pas être là (applaudissements burgraff ravie de le voir révolté , sourire rassuré de moix sur sa question ) je veux d'avance dire le mépris pour ceux qui parlent d'appel d'air , il ne savent pas qu'exilé est une souffrance, immigré est un exil forcé , il y a des millions de parents à cette heure qui s'inquiètent ...  noyé ?  perdu ? Cette immense souffrance nous fait un devoir : on commence par être un être humain , et après on fait des comptes . Un pays qui a pu accueillir 130 000 boat people n'aura aucune difficultés à remettre de l'ordre , et cesser de diviser tout le monde et à pourchasser les gens selon la tête qu'ils ont .

ha ouais , c'est ça que vous appelez la lepenisation des esprits ? ... pfff ... quand le pen parlera comme ça sur le coeur de son programme , hein ... vous m'appellerez  ...

Bon, preuve est faite que les néo-nazis ne savent pas lire : ils ont confondu "bastion" avec "baston" !

  • Nouveau
  • 14/07/2018 21:06
  • Par

Camiions de CRS inauguration local Bastion Social Clermont-Ferrand Camiions de CRS inauguration local Bastion Social Clermont-Ferrand

  • Nouveau
  • 14/07/2018 21:42
  • Par

Pour ceux qui sont intéressés, il y avait une équipe de télévision sur place.

Le reportage : francetvinfo.fr

Le reportage vaut le visionnage, avec un responsable gêné de ses propos (il se gratte en permanence).

La personne de dos, est probablement courageuse, mais s'est retournée une fois que la journaliste et le cameraman sont allés à leur rencontre.

Nous avons rigolé un peu, à distance, avec 4 policiers/CRS en tenue entre eux et nous. Ils tenaient à nous montrer qu'ils étaient des gros durs et se sont mis à nous fixer, bras croisés. Je crois qu'ils nous ont aussi pris en photo moi et ma compagne. S'il n'y avait pas eu la police...

  • Nouveau
  • 14/07/2018 22:24
  • Par

Je pense qu'ils savent qu'ils ne sont les bienvenus nulle part, et c'est pour ça qu'ils tentent de s'y implanter…

  • Nouveau
  • 15/07/2018 12:25
  • Par

ce qui est un vrai poison est le renoncement à la lutte sociale et son avatar: le castorisme.

Macron et Le Pen mêmes combats: faire la peau aux travailleurs.

"castorisme" : ??

En amalgamant toutes les luttes; on renforce Bastion Social et l’extrême-droite.

 

Castorisme: Appeler à faire barrage (la référence aux castors) et ne rien construire pour les travailleurs de ce pays.

 

Je ne vois pas beaucoup d'amalgames en ce moment.

Je vois, en revanche,  progresser le repli individualiste.

Euuhh  ... Ah bon !

Bonjour les amis, ça me fait penser à Vincent Lapierre qui, en plein Paris subit souvent des agressions dans les manifs. Mais jamais personne n'en parle. Je ne suis ni pro Alain Soral ni pro Vincent Lapierre encore moins d’extrême droite, mais je trouve quand même injuste que les violences qu'il a eu à subir ne soit jamais relayé par aucun média, ni même par notre si bon média qu'est Médiapart.
Serait ce parce qu'il a était un collaborateur de Soral?
Si je me trompe, et pour que je puisse comprendre, pourriez vous donner une explication à ça svp?

Merci les amis!

Bonjour,

Déjà dans ce cas précis, il ne s'agit pas d'un provocateur qui aurait cherché la castagne. Même dans le cas de l'"Antifa" (qui certes savent provoquer), la personne agressée serait restée immobile avec une pancarte 'No Pasaran '(info provenant de ses amis, donc à relativiser).

Cela justifie-t-il de se faire démonter la gueule à coup de club de golf ? A mon avis, non.

Parle-t-on de l'agression d'Anthony Ferrer dans les médias : pour l'instant pas du tout. Même le journal local, La Montagne, n'en fait aucune mention précise.

Dans la réalité, on ne parle pas souvent de nombreuses agressions, dans un cadre politique, syndical ou policier (Et je parle en connaissance de cause).

Pour Soral et Lapierre, n'ont-ils pas comme seul but la provocation devant les médias pour parvenir à un choc des civilisations dans la rue ? Pour Lapierre, je ne connais pas ses  péripéties, mais ne peut-on pas, là aussi, différencier, se faire molester et finir aux urgences ? Même si une violence n'en justifie pas une autre, j'en conviens bien, mais c'est valable dans les deux sens.

Il n'empêche, qu'il me parait dangereux de mettre en vis-à-vis, la haine provoquée par des personnes qui n'ont de cesse que de nier ou de minimiser la mort ou les combats de juifs, des résistants, de militants, d'homosexuels (et dont une fois encore le réel objectif est de provoquer une révolution nationaliste), à celle provoquée par le fait de s'opposer aux néofascistes.

Mais peut-être suis-je fou avec tout ce relativisme...

Qui sème le vent récolte la tempête. Ce n'est évidemment pas une raison pour se faire taper sur la tronche (si c'est le cas de M. Lapierre) dans une manif si l'on est soi-même pacifique (si c'est le cas de M. Lapierre).

Mais d'être un affidé de Soral et propagateur de ses idées n'arrange évidemment pas une réputation.

Ce Soral n'étant pas -loin s'en faut- un avatar de Mère Teresa cela peut inciter certains à quelques débordements.

De là à en faire un fromage dans la presse, c'est une toute autre histoire. Non ?

 

Tu n'en n'a pas ici .

le fasciste confusionniste car soralien lapierre est il allé à lhopital ? , a til eu des jours d'invalidité ? des jours d'arret de travail ? a til porté plainte pour agression ?...

il se fait juste huer  et sortir des cortèges , à juste titre .

imaginez donc l'inverse .. je vois déjà les gros titres "les manifestants (cgt , fi ) accueillent cordialement les soraliens dans leur cortèges ... ""

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale