Primaire: l'offensive médiatique des candidats PS

Par

Accusés d'être restés trop silencieux quand les marchés s'effondraient, les candidats à la primaire socialiste multiplient depuis plusieurs jours les interventions dans la presse. Dimanche, c'est Ségolène Royal et Martine Aubry dans deux titres différents.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Surtout de ne pas laisser le terrain à Nicolas Sarkozy, qui a souvent su profiter de la crise pour redorer son blason, et surtout ne pas laisser ses concurrents à la primaire socialiste occuper seuls l'espace à gauche: depuis plusieurs jours, les candidats PS multiplient les interventions dans la presse. Dimanche, Ségolène Royal est dans Le Parisien, Martine Aubry – qui se rattrape d'avoir été la plus silencieuse des favoris – dans le Journal du dimanche.