Corse: après un nouvel assassinat, des menaces contre un collectif antimafia

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

oh! Corse ... île d'amour

......

du fric, du tir au révolver ou kala

...

 

Dommage que René Pétillon soit mort.
Avec tout ça, il aurait de quoi nous faire un tome 2 de l'Enquête corse.

Non, je ne crois pas. Désolé.

L'excellent Pétillon, connu aussi pour le reste des aventures de son inénarrable Jack Palmer avait trop de tact et d'intelligence pour faire rire avec des sujets comme celui qui est traité par l'article.

Il a su parfaitement ironiser sur certaines particularités mais ce serait faire injure à sa mémoire que de considérer qu'il aurait pu ironiser sur le lâche assassinat de Massimo Susini et sur les menaces qui pèsent désormais sur les membres du collectif qui perpétue sa mémoire.

Comme toujours, face au crime organisé, les Corses n'ont que peu à attendre d'un État qui n'a pas pris la mesure de la menace mafieuse et n'a pas su se montrer capable d'adopter une législation et un régime de protection des témoins aussi efficaces que ceux qui existent au-delà des Alpes.

Vu du continent, c'est peut-être un sujet de plaisanterie mais sur l'ile, une fois que les touristes sont partis, c'est quelque chose d'absolument tragique.

On en sait un peu plus sur le contexte et sur la première personne assassinée. On peut cependant regretter, sans animosité, qu'au lieu d'en savoir plus sur la seconde personne assassinée on ne parle que de sa famille. Comme si les faits reprochés à ses proches permettaient de ne pas s'interroger sur son assassinat. Serait-il possible, lors d'un prochain article, quand de nouvelles informations seront remontées, d'en savoir plus ? Quoi qu'il en soit, merci pour cet article.

Le problème mafieux de la Corse pourrait être réglé en quelques semaines - suffit de permettre aux toxicomanes d’être suivi par des médecins et qu’ils puissent trouver leur dose dans des pharmacies sur ordonnance.

Voila voila... Y'a ka.

Ou, ils  suivront  des études  à la fac  de pharmacie... et  ouvriront  des officines...

 

Commentaire désespérant de simplisme, à pleurer.

Il a dû vous échapper que la mafia corse, terme récusé par les autorités françaises, alors que le phénomène est bien réel, a d'énormes liquidités à blanchir.

Le coronavirus ayant mis à terre une économie essentiellement basée sur le tourisme lui offre des opportunités formidables, encore inimaginables il y a un an en arrière. Comme en Italie et au Mexique...

Depuis 3 mois, on a assisté à quelques meurtres, qui ne doivent certainement rien au hasard !

On dirait que l'état français commence à piger le danger. En effet l'enquête sur le meurtre de Tony Carboni vient d'être confiée à la JIRS de Marseille.

Svp, fermez votre clapet la prochaine fois que vous n'aurez aucune idée d'un sujet aussi préoccupant pour nous les habitants de cette île !

 

 

C'est vraiment consternant de lire des fadaises pareilles. À ce niveau-là, ce n'est plus du simplisme, c'est carrément de la bêtise...

Guido Amabili s'imagine naïvement que légaliser le cannabis permettrait de supprimer la délinquance liée au traffic. C'est déjà un peu plus compliqué que cela dans les cités. Et totalement à la ramasse en ce qui concerne la Corse.

Car cela fait 40 ans que la Brise de mer a soigneusement investi son pognon dans toute l'économie Corse, et pas seulement dans les boites de nuit (Challenger et Apocalypse entre autres).

Immobilier, restaurants, hôtels, BTP. Vous ne l'ignorez certainement pas. Sauf qu'à force de s'entretuer entre eux, il ne reste plus grand monde et quelques jeunes loups aux dents longues sont prêts à prendre la place. D'où certainement l'assassinat de Maxime Susini en septembre 2019 à Cargèse. Un simple propriétaire de paillote qui a dû refuser d'être racketté et y a laissé sa vie hélas.

Dans une île où 30 % des revenus dépendent du tourisme, le coronavirus va laisser un champ de ruine. Les jeunes loups vont en profiter pour s'engager dans la brèche, tout comme les vieux briscards. Il va y avoir de nombreux morts, cela a déjà commencé d'ailleurs. Surtout de grands pans de l'économie corse vont se retrouver sous la coupe mafieuse.

Porfirio, je pense que vous le savez parfaitement, vous n'êtes certainement pas une autruche comme l'était la préfète Josiane Chevalier. Son successeur Franck Robine, en 6 mois, malgré la Covid-19, a semblé prendre la juste mesure du problème. Désormais à Beauvau, j'espère qu'il ne l'oubliera pas!

 

 

Mais que fait Jean RENO ??

Comme dans le monde politique néolibéral, les conflits violents révèlent un paroxysme pour dominer les autres. Jeunes loups contre puissances en déclin.

Mais en dehors de ces phases publiques, le quotidien, discret, est fait de rapines, chantages, abus en tous genres, détournements de fonds publics sous un jeu trouble de la "puissance publique" plus ou moins manipulée par des requins.

 Aux dépens des populations de tous les pays.

  • Nouveau
  • 15/08/2020 10:21
  • Par
Bah ils ont élus les nazionalistes qui de tt le temps sont la tête de gondole de la mafia ,ils espéraient quoi de plus ? Tel on fait son lit on se couche ....

Avez-vous des preuves de ce que vous avancez ? Je veux dire matériellement, des faits quoi. 

Merci a mediapart de dire les choses qui sont voilé par les médias insulaires ,

Mais dommage de laisser ces commentaires de personnes qui ne comprenne pas grand chose et mélanges tout .

Ce qui arrive en Corse arrive aussi malheureusement dans les villes du Continent, c est l'état qui failli partout sur ce sujet (trafic de drogue, grand banditisme) .

Les paroles ne sont pas en adéquation avec les faits.

Vous  devriez  demander  à  vos  chers  et  chers  élus  nazi-onalistes ,  notamment  Jean-Guy Talamonnaie (?) de financer  des  cours d'orthographe.

 

Pauvre ahuri, vous ne lisez-donc pas les articles de la modération sur l'inclusivité dans les commentaires? D'où sortez-vous pour vous permettre d'asséner deux bêtises aussi carabinées en une seule phrase?

Est-ce qu'on vous reproche les scores de Le Pen ou de Macron? Qu'est ce qui vous dit que votre interlocuteur a donné sa voix à Talamoni? Et quand bien même, l'expression nationaliste a sans doute porté au pouvoir un personnel critiquable mais en quoi cela excuse-t-il la carence de l'État républicain dans la lutte contre le crime organisé?

Quant à l'orthographe, certains estiment que c'est la science des imbéciles. est-ce pour cela que vous y attachez tant d'importance?

Heureusement pour elle que la Corse pas indépendante . Mais comme dit plus haut , sans atteindre peut-être ce niveau , la Côte d’Azur , le Var , les Bouches du Rhône  flirtent aussi beaucoup avec la voyoucratie . Problème de soleil ? 

Vous croyez que le crime organisé n'existe que dans le Sud? Sur quelle planète vivez-vous?

La responsabilité de ce type de problème revient à l'État. Cf Mani pulite, si ça vous dit quelque chose.

A heureux d apprendre que a Paris, Lyon il n y pas de trafic de drogue ni de règlement de comptes .

Pourtant je crois qu'ils  ne revendique pas l indépendance!

Ne mélanger pas  de grâce tout et n importe quoi .

 

Celle-là il fallait la trouver ! Excellent !

 

Bedda!

Une autre image de la corse. Bien moins reluisante que la destination touristique belle et ensoleillée , où l’île d’amour Pastorale, catholique et fière ! 

De nombreuses familles semblent avoir la peut au ventre. Comment un type arrêté  avec de la cocaine comme le père CarbonI peut il être en liberté? 
Le laxisme ne paye pas, la Corse en est la preuve cuisante depuis des décennies , ou on ferme les yeux sur les trafics mafieux pour essayer de gagner ke calme ....

Malheureusement, vous devriez regarder du côté du patronyme d'un grand serviteur de l'État ayant occupé d'importantes fonctions politiques et décédé il n'y a pas si longtemps.

Vous comprendrez peut-être qu'il ne s'agit pas seulement de laxisme.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

la violence les meurtres etc ...putain de monde

qu on légalise les drogues il y a urgence

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous