Des gendarmes varois racontent les pratiques illégales contre les Roms

Des Roms interpellés puis relâchés à plusieurs dizaines de kilomètres, parfois dépouillés de leurs chaussures, des prises d’empreintes illégales ou des violences légères : selon plusieurs gendarmes du Var, ces pratiques illégales auraient eu cours en 2010 et 2011 dans leur brigade à Brignoles.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Des Roms, souvent mineurs, interpellés, puis, à l'issue de leur vérification d'identité ou garde à vue, transportés dans un véhicule de gendarmerie et relâchés, parfois dépouillés de leurs chaussures, à des dizaines de kilomètres de leur lieu d'interpellation. Selon plusieurs gendarmes du Var, ces pratiques illégales auraient eu cours au moins en 2010 et 2011 dans leur brigade, à Brignoles, qui compte une vingtaine de fonctionnaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal