Fréjus, la vitrine «bétonnée» du Rassemblement national

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dès le samedi matin, une noria de bus achemine à Fréjus des centaines de militants RN de la région. Comme à chaque rentrée politique de Marine Le Pen dans la ville, le théâtre du forum sera ce week-end plein à craquer. Un cadre idéal pour que David Rachline annonce qu’il se représente à la mairie de Fréjus, ravie en 2014. Alors que la présidente du parti d’extrême droite a annoncé qu’elle souhaitait tendre la main pour ces élections municipales à des personnalités issues d’autres formations politiques, le jeune maire RN devrait présenter une liste d’ouverture.