Corruption, ça suffit ! Votre dialogue avec Fabrice Arfi

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Un point m'intrigue depuis de très nombreuses années : dans toutes les "affaires politico-financières" qui font la Une des actualités, comment se fait-il que les journalistes, de tous bords confondus, ne fassent jamais état d'enrichissement personnel présumé de nos hommes politiques ? Bien que tous innocents jusqu'à preuve du contraire, comment peut-on imaginer une seule seconde que :

. Nicolas Sarkozy aurait utilisé pour sa campagne, et que sa campagne 2007, les 50 M€ que lui aurait donné Khadafi,

. Jean-François Copé n'aurait "rien touché" de Bygmalion en favorisant cette société créée par ses proches amis. Et ce sur le dos de l'UMP qui touche des subventions de l'Etat, donc de nous,

. Jacques Chirac n'aurait "rien prélévé" du temps où de grandes quantités d'argent liquide, non traçable, finançaient les campagnes électorales,

Je pourrais citer des dizaines de cas, tant à gauche qu'à droite.

Parfois, des "maladroits" se font prendre, ceux-mêmes qui sont cencés nous protéger (Cahuzac par exemple). mais combien ne sont pas inquiétés ? Comment se fait-il que tout l'entourage de N. Sarkozy soit mis en axamen et lui non ? Comme pour Bygmalion, il n'était pas au courant naturellement !

Dans l'affaire de l'arbitrage de Tapie, Christine Lagarde, alors Ministre des Finances, est mise en examen, son Chef de Cabinet aussi, mais N. Sarkozy, "l'omniprésident" non. Chritine Lagarde aurait-elle pü prendre une telle décision sans l'accord, voire l'ordre de N. Sarkozy ? Cela est impossible.

Non seulement cela représente un enrichissement occulte qui échappe à l'impôt, mais qui est en totale opposition avec les valeurs et obligations que nos dirigeants, élus par le peuple, doivent avoir. mais le peuple, ils s'en moquent..

Les valeurs de notre République sont baffouées par ceux qui sont en charge de les faire appliquer.

Imaginez une seule seconde si tous les citoyens s'octroyaient "les mêmes privilèges" que ces hommes politiques ? On irait vers l'anarchie et le désastre de notre pays.

Donc merci pour votre réponse. 

Les journalistes français face à un politique? ils n'ont pas de courage! A la télé (surtout) et/ou à  la radio, vous n'avez qu'à voir (ou entendre) la peur qu'ils ont de poser LES VRAIES questions aux hommes politiques qu'ils ont en face d'eux? Ils ne relèvent jamais leurs mensonges, leurs contradictions, leurs méfaits, etc... Ils sont TOUS complaisants, à quelques exceptions près! 3 sur 100

Je valide.

pouquoi les "représentants du peuple"! ne sont pas soumis aux mêmes juridictions que n'importe quel citoyen ?

Un journal pourrait il publier la liste, le personnel, le budget des alibis que sont les hautes commissions, CJR, commissions de déontologie, CSA, Affsaps et regarder s'il n'y pas d'incroyables conflits d'intérêt comme la déontologue de l'assemblée avocate de lobbies par ailleurs, l'Affsaps payée par les labos etc..... Combien nous coûtent ces arrangeurs de vérité appointés par ceux qu'ils jugent, quel est leur bilan réel? Important de s'y intéresser à l'heure où le président normal les multiplie aux fras de notre train de vie. Mettre dehors un ministre ou député indélicat ne coûte pas grand chose et 2 ans. Payer 10 ans une CJR pour qu'elle construise et justifie un non lieu abracabrantesque coûte un bras....Les politiques se sont acheté à nos frais l'immunité à vie. François Hollande et Mr Valls s'étonnent que MM Cahuzac et Thévenoud puissent toujours siéger, mais ne font rien pour que ça change alors qu'ils légifèrent en overdose sur n'importe quoi. 

Je valide.

Bravo et bienvenu au club des citoyens qui ont décidé de ne pas céder devant les intimidations des corrupteurs et des corrompus.

C'est dans quelle ville ?

14/17* : le peuple devrait pouvoir désigner des élus, ou des nommés par...élus qui, de façon incontestable - et guère discutable - ont montré insuffisances notoires et, pire, malhonnêteté !

 

Idem - quel que soit le talent - les trop donnés !

Aberrances vite tranchées, si dossier bien préparé et...irraisonnabilité (combien de fautes) bien ressentie°. Une Madame Corruption (ou Sieur), pourrait avoir à faire... affaire ! Toute r

14/17 n'indique pas l'heure, mais des ans. Longtemps, longtemps au répertoire matinée...

Bien à vous Arfiart, qui rime avec...etc excès pa triste...

 

On ne comprend rien à ce que vous racontez.

Moi non plus mais c'est assez normal, la langue employée, c'est du "peuple". ;-)

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Quelles auraient été les conséquences, dans la lutte contre la corruption, de la suppression de la fonction de juge d'instruction et son remplacement dans la conduite des enquêtes, par un magistrat du Parquet ?

Cette menace est elle totalement écartée ?  

De toute façon les juges sont aussi corrompus (pas tous mais ceux qui verrouillent les affaires sont toujours nommés au bon moment ).

Pour tenter d'éradiquer la corruption, je pense qu'il faut tous remettre à plat et que le peuple doit prendre les choses en main. Il n'y à pas d'autre solution qu'une 6EM république et une constituante. Ceux qui ont mis les mains dans le pot de confiture doivent être séverrement sanctinnés. Innégibilité à vie pour les élus. VIVE LA 6EM REPUBLIQUE M6R.FR

 

J'ai lu qu'ANTICOR ne serait pas si anti-corruption que ça ....... encore des magouilles surement là aussi.

à qui peut-on encore faire confiance de nos jours ?

Bonjour Monsieur Arfi, je n'ai pas pu participer au tchat mais j'ai lu les interventions fort intéressantes.

J'en profite pour vous remercier d'avoir écrit votre dernier livre, "le sens des affaires". Je viens de le commencer et je me régale. Bien écrit, argumenté, précis : du beau travail. Comme quoi on peut n'avoir que son Bac et avoir du talent !

Merci encore et continuez.

Charles-Henry

VanitySfair (foutre) de Denisot et Gattegno qui réécrit encore et encore et encore, l'histoire de Cahzuac à sa sauce, le fait forcément exprès ou c'est qu'ils sont malades, ce qui serait encore pire.

Aborder le sujet de l'économie souterraine et de la prise en charge par l'État francais de la commercialisation encadrée de toutes les substances toxicologiques connues des usagers français.

Connaissez-vous l'affaire de Maitre François Dangléhant qui a dénoncé un tribunal de radiation illégal qui  devait le défroquer ? Cette parodie de justice a été filmée et se trouve sur youtub  àmourrir de rire ou de tristesse !

Je connais cette affaire.

et la corruption au sénat dans l'affaire du musée du Luxembourg révélée par Marianne, quelles suites pour Gérard Larcher?

merci,de m'apporter la réponse.dans la mesure ou n'a pas les 3/5 du parlement,il est tout fait possible de faire un REFERENDUM.plusieurs questions à partir de celui pourrait être posées.

suppression de CJR?plus D'IMMUNITE PARLEMENTAIRE pour tous politiques quelques soient leurs niveaux de responsabilités( du PRaux simples CM).

par la même occasion voté pour la diminution de sénateurs,et de députés.

et qu'un ancien PRESIDENT touche ses indemnités qu'à partir de la retraite.à l'âge légale.pas comme VGE qui nous coûte une fortune en plus de ses indemnités du CC

UN référundum sur ces CINQ thémes.de façon à purger une partie de ces MAFIEUX

Plus radical encore, mais tellement nécessaire, car porteur de bien plus de transformations, utiliser l'article 11 pour demander la tenue d'une assemblée constituante (avec des gens neufs et mandatés uniquement pour celà), celle-ci étant chargée de redéfinir, avec comme seul horizon l'intérêt général, toujours sous le regard de la population entière, et recevant régulièrement ses propositions par des système de navettes (un peu comme il existait des cahiers de doléances à l'époque révolutionnaire) et via les échanges par Internet, une nouvelle constitution pour une VI ème République, débarrassée de tous les écueils de celle qui nous régit actuellement, au premier rang desquels la place du monarque et des oligarques, à toutes les échelles que ce soit (les oligarchies nationales, locales, celles sévissant dans l'entreprise..). Cette nouvelle constitution en construction commune pourrait inclure aussi des droits constitutionnels nouveaux (les biens communs, l'eau, l'air, ou encore la liberté de disposer de son corps -avortement, droit de mourir dans la dignité-, l'écosystème comme principe fondamental inaliénable, et intégrer également toutes vos propositions, mais bien d'autres encore, pour être soumise après de longs débats citoyens (prendre le temps de la démocratie étant essentiel) au référendum. Pour ma part, je prends toutes vos propositions sauf la dernière étant donné que pour moi, un président n'est qu'une ersatz d'ancien régime. Ces débats, il faut les commencer dès maintenant, les imposer dans la société car étouffés par le système médiatique et ploutocrate. Ce pourrait être l'occasion d'un formidable réveil citoyen ou enfin, les personnes deviendraient responsables, actrices de leur propre histoire, passant du statut du citoyen-consommateur à celui du citoyen éclairé et transformateur.

merci de m'avoir répondu.

pour l'instant je n'aborde pas la 6e république.je dis qu'il faut un référundum,afin de supprimer cette CJR,l'umminité de tous les élus etc comme je précise auparavant.

DANS LA MESURE OU IL N'Y A PAS LES 3/5 ,AU PARLEMENT .RECLAMONS A CORPS ET A CRIS UN REFERUNDUM.

et ,là nous verrons si les gens sont capables de se déplacer pour aller VOTER.ou s'ls désirent toujours cette saleté de CORRUPTION.

  • Nouveau
  • 14/10/2014 19:07
  • Par

? Absente lors du live, je ne lis qu'une réponse de Fabrice Arfi et une question tronquée d'un dénommé Rodolphe ?

Bonsoir,

Moi non plus je ne parviens pas à en lire plus ; il manque à droite de cet écran l'"ascenseur" qui permet de faire défiler.

 

 

Effectivement, il manque l'ascenseur ! Sourire

 

Quel a été l’intérêt du gouvernement de protéger Dexia de la justice ?

Menace sur le taux d’intérêt de la dette publique ?

Il y a forcément un chantage quelque part.

Compléments à Commentaires :

 @ Jean 63 :On ne comprend rien à ce que vous racontez.

@  Sébastien Boubougne : Moi non plus mais c'est assez normal, la langue employée, c'estdu "peuple". ;-)

Bonjour citoyens,

Un exemple : si une 6è république advient, ou avant (?) lisez l'ébauche de suggestion : donner la possibilité au peuple (hors les politiques élus) de pouvoir démettre de ses fonctions un élu qui, de façon évidente - avec des motifs et des preuves donc - mais ce peut être tellement évident...Ainsi, personnellement, mais ne suis pas seul, je "postulerais pour 3 "zoiseaux" 

En voici UN : l'EDF,- nucléaire - PROGLIO.....trop plein évident depuis 4 ans minimum...

petites gens, j'en suis, ont dégusté de la composition des factures et du bazar dans des agences qui n'y étaient pour rien. A encadrer, à transmettre à MDP...( Fabrice ou à suivre). 

- autre sujet le fric "aberrant" à sniffer. Pas en faire un tas de boue. Et boum

100 000 euros pour un pitre usw? ? //////A ixer définitif

- une Réponse je souhaiterais. Allez Boubougne, je lis le populaire, l'investigation, le politique, le pape...en français couramment mais mal heureusement pas le british, l'allemand (pas fier)...

Bernard

Voilà , pourquoi je m'evertue à dénoncer cette magouille ce mettant en place sur le canton de ROYAN .

En vue des prochaines élections .

Le notable Busssereau, ancien ministre des transports, envisage un binôme avec la femme du Maire de Royan , Quentin ,  dont elle est l'attachée parlementaire 

 SI , J'en ais commis deux billets .

(Passés sans commmentaires , )

C'est que je considére que la corruption commence à ce petit niveau et personne ne réagit .

Il en est certainemant de même en de nombreux cantons .

Informez vous sur ce qui se passe en votre "propre" commune .

TOUT PROCHE DE CHEZ VOUS ........ ET PUIS ............. Résultat final .

COUPER A LA RACINE !

 Arfi et la rédaction...

Vous ne savez pas ce qu'est un pays corrompu .

La France fait partie  des pays les moins corrompus et ce malgré toutes les statistiques .

la vraie corruption en France ce sont les journalistes qui la pratique dans un deal complice avec les politiques , la justice , la police .

Pour le reste nous sommes des apprentis .

  • Nouveau
  • 15/10/2014 04:31
  • Par

Répétons-nous sans vergogne. On souhaite fortement que soit évité un excès de rhétorique prévisible dans le débat de dimanche. 

Ce qui importe, c'est le dépassement de toute phraséologie de conférencier. D'où ce qui suit : 

1 - Il faut que la corruption soit dénoncée concrètement  (mais la limite juridique le bloque). Embarrassé

2 - Et surtout, la corruption, cela se "prévient" tout aussi concrètement  (mais la limite "journalistique" peut interdire aussi ce terrain). Embarrassé

Il reste que l'initiative sera un coup de boutoir de plus que l'on soutient. Tous à l'écoute !  

  • Nouveau
  • 15/10/2014 18:16
  • Par

Bonjour Fabrice,

La formule du "tous pourris" range immédiatement ses locuteur dans la catégorie populiste.

Pourtant, il est à ma connaissance établi que le respect des normes morales décroit avec le niveau social (voir ici ou ici).

Qu'en est-il des mises en examen ? Des plaintes ? Des condamnations ? Du ratio condamnation/mise en examen en fonction du niveau social ?

En toute logique, on devrait observer la même tendance, à savoir une classe dominante violant la loi très largement plus souvent que le vulgum pecus. Avez-vous connaissance d'études statistiques consacrées à cette question ? Si oui quelles en sont les conclusions ? Quid du cas particulier des politiques ?

Peut-on espérer voir ces questions abordées vendredi ?

D'avance merci.

Vous avez mal retranscrit votre pensée!

Pourtant, il est à ma connaissance établi que le respect des normes morales décroit avec le niveau social (voir ici ou ici).

Cette phrase est le contraire de ce que vous vouliez exprimer :
le respect des normes morales décroit inversement à l'accroissement du niveau social , si c'est l'article suivant ( Les riches sont moins sympas que les pauvres ) que vous citez.

Et ce fait c'est exactement ce que vend Totophe Barbier dans ses éditos merdiques, où il vend du Sarkozy, du Valls et du Macron à longueur de temps puisqu'eux font le contraire et croient que plus il y a de riches, plus ceux-ci seraient assé cons pour faire ruisseler leurs richesse vers le bas ou investir ... (c'est la politique depuis 2002)

Ce qui est faux . L'humain n'est pas altruïste par n'ature, la peur de manquer, le besoin d'ammasser, la peur de perdre l'accumulation est bien plus naturel, c'est pour cela qu'il y a un état, sans quoi ce serait la jungle.

Bonjour,

Auriez vous quelque chose concernant la corruption qui a permis à Thierry Carcenac du Conseil général du Tarn + Préfet + FNSEA de massacrer en toute illégalité la zone humide et protégée du Testet ? Violence abusive des robocops, réquisition d"un lycée d'Albi pour les abriter...etc...

D'autre part, je prévois pour février 2015, d'aller au Cambodge pour relier http://www.yrdp.org/website/?lang=en, l'Ong cambodgienne avec laquelle j'oeuvre virtuellement depuis 2ans et 1/2, à  http://www.projetalba.com/index.php?lang=fr pour y re-développer la bio culture, ethttp://www.nomadrsi.org/-Cambodia-.html pour promouvoir le retour aux médecines naturelles.

Ces démarches constitueront mes outils pédagogiques principaux pour émanciper mon pays et d'autres contrées du Monde, du Codex alimentarius qui dirige la politique économique planétaire et qui empoisonne le monde du vivant.

Et ayant lu l'article sur le procès des chefs des khmers rouges, je suis très tentée pour contacter Raoul Marc Jennar. Auriez vous ses coordonnées ?

Merci pour votre attention et beau dimanche à Médiapart

Darna

Gouvernements corrompus, élus corrompus, justice corrompue, entreprises corrompues, police corrompue, ... ouf, j'ai eu peur ! J'ai cru un instant qu'il y avait de la presse corrompue voire même des journalistes corrompus... heureusement il n'en est rien. Même pas le petit exemple de la bonne conscience pour démontrer l'impartialité du propos... dormez braves gens, les medias veillent...

Que faire pour lutter contre la corruption ?

La mise en œuvre d'une protection des lanceurs d'alerte conduit à établir, de façon connexe, une responsabilité des 'sachants'.

Cf. pièces à télécharger sur le site www.parlonsvrai.com

Il serait hautement bénéfique à tous égards que le droit s’accorde avec le bon sens commun en reconnaissant enfin la valeur de l’adage ‘qui ne dit mot consent’.

Le lanceur d’alerte, ou le plaignant qui s’expose - a priori crédible car sanctionnable (Emile Zola n’était pas un délateur) - serait au moins autant considéré que celui qui, détenant l’information mais ne voulant pas parler, est a priori non crédible car non sanctionnable.

Il ne s’agit ni de violer les consciences ni de contraindre à l’auto accusation mais de rendre possible un renversement de la charge de la preuve, connexe à celui récemment mis en place pour protéger les lanceurs d’alerte, en admettant qu’il peut exister une ‘complicité par omission du sachant qui se tait’ ou s’abrite abusivement derrière un devoir de réserve, si celui-ci ne s’en explique pas au juge qui devrait alors donner les motifs de l’éventuel bien-fondé de son silence.

On disposerait ainsi - à moindre coût : pas besoin d’instruction - de la meilleure arme pour aider à la recherche rapide d’une vérité qui n’est inatteignable que dans la mesure où l’on s’interdit d’y parvenir. Les corrupteurs seraient moins protégés qu’ils ne le sont aujourd’hui. Cette proposition soutient l’appel lancé le 19 juin par Transparency International au G20 pour démasquer les personnes corrompues.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale