Le camp de Rivesaltes, un concentré des horreurs faites aux réfugiés

Ici, dans les Pyrénées-Orientales, entre 1941 et 1964, 60 000 personnes ont été internées : Espagnols fuyant Franco, juifs et Tsiganes enfermés par Vichy, harkis fuyant l’Algérie après 1962… Des centaines y sont morts de malnutrition et dénuement. Des juifs en sont partis pour être exterminés par les nazis. Vendredi, alors qu'un nouveau drame des réfugiés secoue l'Europe depuis des mois, Manuel Valls inaugure le mémorial du camp.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Il aura fallu 17 ans pour que le projet se concrétise. Le mémorial du camp d'internement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) ouvrira ses portes au public le 18 octobre. Entre 1941 et 1964, quelque 60 000 personnes ont été internées dans ce camp, qui concentre toutes les horreurs du XXe siècle français. Espagnols fuyant Franco, juifs et Tsiganes enfermés par Vichy, harkis fuyant l’Algérie après 1962… Tous sont passés par ces baraques de la plaine catalane brûlées de soleil l'été, battues par la tramontane les trois quarts de l'année. Environ 2 300 juifs en sont partis pour les camps d'extermination et des centaines de personnes y sont mortes de malnutrition et de dénuement. Le mémorial rend hommage à leurs souffrances, sans craindre les passerelles avec l'actuelle brûlante question de l'accueil des réfugiés.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Proche et Moyen-Orient
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Outre-mer — Entretien
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Parlement
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Asie et Océanie — Analyse
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim