France-Rwanda: Non-lieu requis dans l'enquête sur l'attentat contre Habyarimana

Par
Le parquet de Paris a demandé un non-lieu au terme de l'enquête sur l'attentat qui a coûté la vie en 1994 au président rwandais Juvénal Habyarimana, déclenchant le génocide qui a coûté la vie à 800.000 personnes dans ce pays d'Afrique des Grands Lacs, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a demandé un non-lieu au terme de l'enquête sur l'attentat qui a coûté la vie en 1994 au président rwandais Juvénal Habyarimana, déclenchant le génocide qui a coûté la vie à 800.000 personnes dans ce pays d'Afrique des Grands Lacs, a-t-on appris samedi de source judiciaire.