«Une grande partie de la population dans ce pays se sent refuser son droit au respect»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

 

 

"... se sent refuser son droit au respect": pourriez-vous traduire en français ? ou en toute autre langue d'ailleurs, mais en recomposant le titre pour lui donner une signification.

 

 

  • Nouveau
  • 14/10/2020 19:36
  • Par

Débat intéressant. On y apprend ou on y trouve confirmation de ce qu'expliquent nombre de sociologues sur les inégalités qui sont sociales et non géographiques. 

Les 2 bouquins me rappellent le travail de Bourdieu en 1993 : "la misère du monde" qui était déjà un recueil de paroles de familles ou individus de catégories populaires.

Allez, à la soussoupe, camomille et au lit avec la bouillotte.

 

  • Nouveau
  • 14/10/2020 21:33
  • Par

C'est une blague...en France on refuserait un droit à l'un de ses citoyens... pas possible... calomnie...pur calomnie...

Que dirait de cela le procureur de Metz, qui protège les criminels et les agresseur et insulteurs d'handicapés, le même. oui celui qui m'a envoyé le 14 septembre 2019, comme du temps de la gestapo, sa force armée, qui c'est empressée de me notifier

...ON A RIEN À FOUTRE DU DROIT, ON A DES ORDRES, C'EST QUOI CE PANNEAU AVEC MACRON...

Jean-Luc LUMEN de Bouzonville Moselle

36 rue D'Eller 57320 Bouzonville

p1010045

img-20191218-155640-1

Il faut changer le titre de l'émission. Il n'y a pas d'air libre derrière les masques.

 

+++

Traduction libre : Cette émission est de la propagande pro-gouvernementale.

  • Nouveau
  • 15/10/2020 12:24
  • Par

+++

couvrefeumetro

Merci Gabas, c'est la puissance du dessin de presse. L'imposture démontrée en un coup de crayon.

Réfusons tous d'être gouvernés par des perquisitionnés du ciboulot.

https://blogs.mediapart.fr/basicblog/blog/141020/covid-mesures-de-guerre-contre-le-peuple-francais

https://blogs.mediapart.fr/basicblog/blog/131020/covid-antidotes-contre-letat-d-empoisonnement

Bonsoir,

Attention à votre titre «Une grande partie de la population dans ce pays se sent refuser son droit au respect» : ce n'est pas la population qui sent qu'elle refuse (comme l'indique l'infinitif employé); elle sent que lui est refusé son droit au respect.

Cordialement,

HG

 

L'inculture journaleuse atteint des sommets et, pour comble, quand

on leur fait remarquer leurs erreurs, ils n'ont pas même la décence de corriger.

 

 

  • Nouveau
  • 16/10/2020 10:04
  • Par

Bon ça va mon cher père mort le 9 mai à près de 97ans qui avait 17 ans en 1940 et qui a connu la misère en France , la vraie pauvreté dans sa région natale de Bretagne aurait eu tant de choses à dire sur ce qu'est devenu cette France , et sa misère était encore plus terrible lui sans mère placé à 12 ans dans les fermes avec une immense pauvreté et une vie ecore plus terrible que ce que clame la banlieue et ceux issue de l'immigration .

Il a vu arriver les vagues de migrants polonais, italiens, portugais,espagnols qui fuyaient la terrible misère de leurs pays avant l'immigration maghrébine te maintenant africaine.

Nombre de ces français qui ont connu cette misère et jusque dans les années 60!

A cette heure une misère rampante dans les villes et villages de province, les villages ca pire isolement et une misère que même vos chers intervenants en connaissent pas, plus facile si on l veut de trouver un boulot en Ile de France que dans bien des régions de France désindustrialisées et en zone rurale profonde!

Le BONDY Blog d'accord mais ce n'est pas toute la France et cette misère est encore plus profonde dans la France rurale et profonde

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous