Bure: la Cour de cassation examine les entraves faites aux militants

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Je comprends  votre colère. Quand je parle des droits de l'homme, j'inclue les femmes.

J'ai pour ma part était le seul dans l'entreprise oû  je travaillais à avoir soutenu et à avoir témoigné en faveur d'une secrétaire qui a subi les harcèlements et la violence d'un patron alcoolique.  Quant elle s'est viré sans préavis et avec violence, elle a déposé une plainte au commissariat et fait constaté les bleus sur ses bras par un médecin. Normalement dès qu'il y a violence ce doit être jugé par le tribunal de police. L'affaire a été dirigée vers les prud'hommes qui ne sont pas habilités pour des actes de violence par madame la procureur de Créteil et qui ont condamné l'entreprise à lui verser des  dommages et donc pas condamné le gérant de la société.

 Je l'ai contacté dernièrement et lui est dit de se renseigner auprès du tribunal de Créteil pour les faits de violence. L'avocate qu'elle qualifie de gentille comme la plus part des avocats ne servent qu'à guider les victimes vers des solutions que l'état français préconise. L'avocate gentille  et madame la procureur de Créteil ont tout simplement étouffé une affaire de violence

Je suis de tout coeur avec vous et je vous considère comme mon égale  

 

si ça ne vous convient pas li y a une autre lecture sur reporterre.net ou sur sortir du nucleaire:hugg!
troll anti nucleaire pour noyer l article et d un

Illisible...

Mais cette dame qui prétend nous rappeler trois fois par phrase que la moitié de l'humanité est composée de femmes, ne maîtrise même pas sa langue : l'accord du participe passé "succédées" est une aberration ! On commence par mettre des "e" partout, et on en arrive là !

MERCI  Jean-Marc B !

+  Avec tout votre sérieux, vous êtes bien un des rares à TRAITER LE SUJET*  !

- à côté, la PERNICIEUSE RIBAMBELLE de "COMMENTAIRES" complètement HORS SUJET s'en retrouve COMPLETEMENT RIDICULISEE !

> MERCI de nous permettre d'APPROFONDIR CET IMPORTANT ARTICLE avec vos références.

* Hors de toute proportion,

ces odieux contrôles judiciaires

- comme ces pseudos commentaires de trolls -

conçus pour casser la veille et la résistance

de valeureux citoyens soucieux de l'intérêt général,

révèlent ce qu'il est en train d'advenir

de ce qu'il nous reste de démocratie !

 

J’avoue que je ne comprends pas votre réponse :)

Oui !!!!!

Fainéante c'est mieux !

> rédactriste seule utilisatriste

laughing

A vous lire ; cher Motus je dirai que c’est l’abonné qui ne respecte pas la rédactrice.

Et j’ajouterai l’abonné sans point milieu possible tant l’expression de votre sexisme sent le mauvais gras de votre masculinité qui ne supporte pas la perte de la « dissolution du féminin » dans votre genre dominant.

Cher Motus, il y a même du procès en sorcellerie dans votre commentaire, qu’illustre votre citation latine que vous avez manipulé. La version originale est « Errare humanum est, perseverare diabolicum »  qui signifie « L'erreur est humaine, persévérer est diabolique ». Vous l’avez transformé dans votre version masculiniste assumée en «  l’erreur est féminine, persévérer est diabolique ». Ah les femmes! Ces sorcières diaboliques, ces rédactrices de notre inconfort !... A chacun de juger dorénavant de votre disposition au débat sur l’écriture inclusive au regard de votre expression des plus sexiste.

Enfin, puisque vous osez souligner du fond de votre fauteuil avec exclamation et suffisance la fainéantise de la rédactrice, je me passerai de perdre d’avantage de temps et d’interroger la vôtre sur ces questions tant l’évidence de votre flemme intellectuelle nous accable.

Aussi, pour corriger votre ignorance je vous invite à vous mettre sérieusement au boulot et à consulter ce petit « Manuel d’écriture inclusive » qui vous convaincra de l’inconvenance de vos propos.

Je plussoie vigoureusement ! Je suis comme vous : quand je vois "militant•e•s" dans le chapeau, je m'empresse de ne pas lire l'article ! !

La cause des femmes mérite mieux que cette aberration typographique, pénible à écrire, fastidieuse à lire et complètement imprononçable à haute voix. Qu'on s'insurge contre les archétypes patriarcaux, fort bien. Qu'on exige de nos politiciens qu'ils obtiennent, enfin, un salaire égal à compétences et/ou travail égal, à la bonne heure. Que dès les maternelles, on apprenne aux petits garçons que les filles ne sont pas des citoyens de seconde zone, c'est une évidence. Que soient légalement poursuivis ceux qui, sur des pubs pour, au hasard, des amortisseurs, croient nécessaire de coller une image de jeune blonde au trois quarts dévêtue, cela va de soi !

Mais qu'on arrête de penser qu'en parsemant un texte de "•",  "(", " –" intempestifs, on fera évoluer la justice pour la moitié malmenée de l'humanité. S'il vous plaît.......;

Dev

L'écriture inclusive a ceci de bien qu'elle permet de se donner bonne conscience à peu de frais: il est autrement plus facile d'écrire ce jargon illisible que d'agir efficacement contre le sexisme.

Neopilina@... .  Je ne voulais pas me mêler de ce débat d'écriture inclusive, le oui ou le non pouvant se défendre à mon avis.  Vos commentaires sont judicieux et je les apprécie.  Mais écrire militant(e), non à proscrire.   Pourquoi mettre entre parenthèses la femme ?   smile   Pas grave si c'est fait sans arrière-pensée, mais à éviter je pense.   Et ce serait grave en cas d'écriture d'un tract par exemple.  .    

en attendant vos commentaires font diversion et ne traite pas du fond du probleme l attitude des autorites pro nucleaires vis a vis des anti nucleaires
troll antinucleaire et 2

"faignante fainéante c'est mieux"

Eh oh, tout le monde n'habite pas à Paris, d'accord ? Si l'occitanisme "faignant" ne plaît pas, vai te'n cagar a la vinha !

S'il fallait s'abstenir de faire quelquechose dès qu'il y'a un risque quelqu'un en fasse une interprétation malsaine, on ne ferait plus rien... Cela en devient ridicule.

On ne peut pas réécrire la langue française: il y'a un "e" à "militante" et pas à "militant". À moins de "neutraliser" tous les mots pour ne plus avoir de notion de genre, il n'y a pas d'issue.

Histoire d'ajouter un peu d'eau au moulin, je vous propose "militante" (avec un "e" barré, ou peut-être est-ce une "e" ?).

 

 

Lorsque l'on fait qqch, il vaut mieux bien faire plutôt que mal faire, surtout si l'effort à déployer est le même.  L'écrit est important et il vaut mieux écrire militante ou militant-e plutôt que militant(e) qui est une mise entre parenthèses de la dite militante.   C'est de l'ABC de l'écriture que je dis là, je ne suis pas allé chercher midi à 14 heures.  Toute personne qui est chargée d'écrire un tract ou un article sait normalement cela.  Sinon, c'est déprécier la femme.  C'est pourquoi l'écriture inclusive a ses règles, pour celles et ceux qui la pratique.  J'ai fait cette remarque juste pour rendre service pour qui n'avait pas conscience de ça.  Maintenant, si vous êtes machiste, je vous conseille d'employer le militant(e), ça fait tout se suite plus clair, et ce serait surtout cohérent avec le propos.

Nous sommes dirigés par une voyoucratie ignoble de plus en plus insupportable. Mais en fait, ce sont les pantins des dirigeants de la  déconomie mondiale, celle qui va conduire à l'extinction de l'humanité, probablement avant la fin di siècle.

Mon rêve, avoir tord !

> tord

C'est "tort". Pensez à ceci : "Le tort tue."

Merci (de rien).

Mais redresser des tords ou des torts, tout ceci me tue!

Tordu ! wink

Je fais observer que je fais œuvre pédagogique en expliquant comment éviter la faute à l'avenir. Mais peut-être que certains esprits préfèrent utiliser la formule "Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" ?

"Le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent... " disait Eastwood dans Le Bon, la Brute et le Truand.

Erreur:

Ici, ce sont les mêmes qui creusent la poubelle nucléaire et qui ont le pistolet chargé.

Ce chant du peuple la Marseillaise que l'état c'est accaparé et qui punit toutes autre interprétation que celle  décidée par l'état par des poursuites judiciaires. Il faut le récupérer, en le chantant le 17 nov. Le chant des Partisans  par contre nous fait paraître comme ennemi du peuple. Chantez la Marseillaise le 17 nov et ce sera l'état le traitre.

Désolé je ne comprends pas votre raisonnement. 

En quoi le chant des partisans ferait paraître celui qui le chante comme un ennemi du peuple?

Une politique affligeante, que ce soit ici, en économie énergétique ou en économie du travail, la dette de la société ou la diplomatie moyen-orientale, la chasse… c'est que le ''dégagisme'' de nos votes successifs nous a amené que des seconds couteaux; lesquels ne peuvent s'afficher que par leur conformisme étroit, leur foi mystique dans le seul modèle de leurs maîtres, qui les ont promus jusque là : Pas le moindre doute, ou la moindre question, d'autant plus qu'ils ne sont que les seconds couteaux des seconds couteaux : Chirac se posait encore quelques questions sur l'environnement sur l'intervention au Moyen-Orient, etc… Sarko. aucune, ni Hollande voyageur du commerce des armes, non plus, alors vous pensez Macron ?

Eux ? Non aucune question, aucun doute , malgré les échecs évidents de la politique de leur modèle; ils ne sont capables que du maintien de la même politique des impasses… depuis 30 ans.

Ce ne sont plus des jugements mais des emprisonnements hors prison...prononcés par une justice au service du nucléaire dangereux pour nous et les générations futures.

Tant qu'on a la santé en s'éloignant de ces poubelles nucléaires...Comme quoi ces juges ne sont pas aussi stupides que ceux qui combattent cette bombe à retardement.

Vive la République nucléaire!

les nucleaucrates ont invente un nouveau type de ghetto

Les droits fondamentaux de gens qui ne respectent ni les lois ni les lieux ni les personnes, comme cette militante appelant "article" ce qui n'est sous sa plume que "parti-pris", avec une torture ridicule tongue-out de la langue et des lecteurs.
Ah ah ah !

Oui oui.

Oui, oui, ben oui, l’État de droit, tout le monde s'en fout...le ministre et les préfets ne se gênent pas pour en inverser le sens et (presque) personne ne s'en offusque d'ailleurs

Oui Oui, c’est à peu près au niveau de ce sympathique personnage un peu benêt que votre réflexion se situe. 

Allez vivre en Turquie ou en Russie, vous serez satisfait des droits que ces états vous accorderont...

kisstongue-out

Benêt vous-même : vous voyez, je m'adapte.

troll pro nucleaire et 3

À quand les dents dans les becs des poules ?

a non c est autorise si vous parlez foot ball en sirotant le pastis

+ Sous prétexte de contenir les violents, une loi se prépare qui va permettre de priver du droit de manifester toutes sortes de personnes !!!

 

  • Nouveau
  • 14/11/2018 13:38
  • Par

Notez le silence assourdissant du parlement et du conseille de l'€urope quant aux rackets que nous subissant. Et donc

Je voterai pour les européennes, pour toutes personnes qui dans son programme prévoit l'instauration  d'un référendum à mi-mandat de chaque présidence,  sur la sortie de l'€urope économique. Afin d'avoir notre mot à dire et de se faire entendre par les guignoles de Bruxelles.

Il n'y a pas à se faire "entendre" des guignols corrompus de bruxelles. On ne discute pas avec des guignols corrompus parasitaires et destructeurs du Bien Commun. Le Bien commun n'a aucun besoin de ces guignols corrompus. Ces guignols corrompus n'apporteront JAMAIS rien au Bien commun.

Nous ferions mieux de nous inquiéter de cette "armée" "européenne" que macron veut créer et mettre au service de ces guignols corrompus. Ce ne sont pas les Russes nos ennemis. Jusqu'à présent tout-au-moins, jusqu'à ce que les macrons et les guignols corrompus de cette "europe" déclarent la guerre à la Russie...

Les russes ne sont pas nos ennemis, mais poutine et son gouvernement corrompu, néolibéral et sanguinaire le sont.

Ce que le régime corrompu, violent et criminel de macron fait aux Citoyens à Bure est une atteinte manifeste à tous les Droits de l'Homme.

soutien total et Merci pour l'article pour eux

Merci à eux pour nous tous.

 

On se sait pas enfouir les déchets nucléaires.

Un lien entre les enfouissements nucléaires et les bébés sans bras ? (cherchez sur internet les corrélations géographiques)

C'est une nombre (nucléaire) à retardement cette histoire des centrales. Avec tout le lobby des ingénieurs du CEA derrière ...

Donc, mieux vaut laisser les déchets nucléaires à la surface que les enfouir. C'est bien cela votre position ?

Voilà la réponse que j'attendais, tellement con-venue, tellement idiote !

Qu'on les ait voulus ou pas, ils sont là ces déchets. Et ils seront mieux bien profond qu'à la surface, évidemment.

encore un pro nuclaire pastisé a la votre,houps,eh patron , c est ou les toilettes?

Mangez du foin,

et con-venez

que Mr Laponche 

est sacrément intelligent

à côté de vos pauvres évidences :

 

CIGEO : PERSEVERANCE DIABOLIQUE DANS L’ERREUR

TRIBUNE - 28 SEPTEMBRE 2018

BERNARD LAPONCHE – POLYTECHNICIEN, PHYSICIEN NUCLÉAIRE, MEMBRE DE L’ASSOCIATION GLOBAL CHANCE

 

Le projet Cigeo a été jugé non satisfaisant mais la moins mauvaise solution par Nicolas Hulot et maintenant Sébastien Lecornu.

Alors qu’une alternative existe, non satisfaisante certes mais réversible et laissant ouvert un choix futur : l’entreposage à sec en sub-surface des déchets nucléaires couplé à un effort de recherche pour réduire leur nocivité et leur durée de vie. 
MEDIAPART - 28/09-2018
Par Bernard Laponche – Polytechnicien, physicien nucléaire, membre de l’association Global Chance

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/dechets-nucleaires-a-bure/nucleaire-a-bure-dans-la-meuse-c-est-une-mauvaise-solution-les-dechets-ne-disparaissent-pas-ils-sont-mis-en-terre_2805275.html

Exactement Bernard Laponche à tout à fait raison! La durée de vie de ses déchets est au minimum de plusieurs siècles. Les conteneurs enfermant ses déchets ont des durées de vie inférieurs aux déchets qu'ils renferment. Nous ferions une grosse erreur en les enfouissant car ils nous seraient impossible de revenir en arrière.

Même si les générations à venir n'ont rien demandé, il leur appartiendra de gérer ses déchets et de trouver des techniques de stockage plus appropriées. Mais l'enfouissement empêchera toute tentative d'amélioration technologique.

Le coût du démantèlement des centrales nucléaires et le coût de la gestion des déchets radioactifs montre à quel point la France s'est engagé dans une voie dangereuse, aussi bien en terme d'environnement que de dépense inconsidérée avec des conséquences sur plusieurs milliers d'années.

Je ne comprend pas qu'aujourd'hui, on puisse être encore pro-nucléaire, surtout que l'argument du faible prix de l'électricité n'est absolument plus valable si on tient compte du coût du démantèlement des centrales et du stockage des déchets. Et c'est même l'inverse, les coûts sont prohibitifs! Seul notre génération aura profité des ses faibles coûts et on laissera un héritage peu reluisant.

Nos descendants devront financés nos erreurs sur plusieurs centaines ou milliers d'années, mettre des sommes folles dans le démantèlement et dans le stockage alors que ces centrales ne produiront plus d'énergie.

> Nous ferions une grosse erreur en les enfouissant car ils nous seraient impossible de revenir en arrière.

C'est "il nous serait". "Il" impersonnel, comme "cela nous serait".

Sur le fond, c'est le cas de le dire, merci de montrer comment ce qu'on enfouit ne pourrait être remonté à la surface.

Tout ça par inertie

& entropie !

Ecoutez Bernard Stiegler,

questionné par Aude Lancelin,

c'est passionnant

(y compris on apprend l'origine du WWW:

projet initial de discussion de physiciens nucléaires

inquiets sur le nucléaire !)

https://www.youtube.com/watch?v=3ggF2jE5d8M

 

D'accord avec vous sur l'intégralité de votre commentaire.

il ne faut pas chercher loin les pros nucleaires se comportent vis a vis des ecologistes anti nucleaires tels la waffen ss vis a vis des juifs avec un fond de comportement maffieux;l attitude de trump vis a vis de macron en faisant fumer son palace roulant devant notre maffieux de president pro nucleaire m a plutot amuse attendons patiemment un gouvernement pour l arret definitif de cette mascarade pronucleaire ;hugg!

Vous me semblez fort aviné... cool

- avisé, oui !

pour une nouvelle Résistance ...

Tout mon soutien à  ces résistants.  Pour nous, nos enfants : MERCI !

 

La "justice" est indispensable dans les deux sens du terme.

Mais comment continuer à "avoir confiance dans la justice de mon pays" (dans son appareil judiciaire...) en lisant ce genre d'informations?

Au risque de détourner un instant ces échanges du sujet de l'article de Jade Lindgaard ( je ne voudrais surtout pas le faire plus qu'un instant), puis-je vous recommander un roman policier qui est, en fait, une superbe – et volubile - réflexion sur le sens de la justice et son administration ?

Friedrich Dürrenmatt « La panne ». 

 © Dürrenmatt "La Panne" (la nouvelle, pas la pièce) © Dürrenmatt "La Panne" (la nouvelle, pas la pièce)

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Les propos cités dans cet article ont été recueillis en personne ou par téléphone entre le 9 et le 13 novembre.