Une nomination choquante à la présidence de l'AMF

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'Autorité des marchés financiers (AMF), qui est le gendarme des marchés financiers français, est dotée depuis ce lundi 15 décembre d'un nouveau président, en la personne de Jean-Pierre Jouyet, qui était jusqu'à ces derniers jours secrétaire d'Etat aux affaires européennes et que Nicolas Sarkozy a promu à cette nouvelle fonction. Cette nomination choquante est révélatrice des graves dysfonctionnements qui affectent le système économique français, en même temps que, plus généralement, des dysfonctionnements dont souffre notre démocratie.