Les députés confirment, les sans-papiers devront payer pour être soignés

Par
Les députés l'ont emporté face aux sénateurs... sur le dos des sans-papiers. Les bénéficiaires de l'aide médicale d'État devront désormais payer un droit d'entrée de 30 euros par an.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les députés l'ont emporté face aux sénateurs... sur le dos des sans-papiers. La commission mixte paritaire (CMP) chargée d'aplanir les différends entre l'Assemblée nationale et le Sénat sur le projet de loi de finances pour 2011 a décidé que les bénéficiaires de l'aide médicale d'État devront payer un droit d'entrée de 30 euros par an.