Mediator: la Cour de cassation doit se prononcer sur le regroupement des procédures

Par
La Cour de cassation doit dire mercredi 14 décembre si les procédures en cours concernant le Mediator, médicament des laboratoires Servier à l'origine de 500 à 2.000 morts, doivent être regroupées en une même instruction à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour de cassation doit dire mercredi 14 décembre si les procédures en cours concernant le Mediator, médicament des laboratoires Servier à l'origine de 500 à 2.000 morts, doivent être regroupées en une même instruction à Paris. Si c'était le cas, le premier procès pénal qui doit se tenir en mai au tribunal de Nanterre serait annulé. Le parquet a demandé le rejet de cette demande et l'avocat des victimes constituées regrette une manœuvre dilatoire tandis que Servier tout comme la Caisse nationale d'assurance-maladie (Cnam) soutiennent cette requête.