Le gouvernement impose au CNNum l’exclusion de Rokhaya Diallo

Par

Lundi, le gouvernement installait officiellement le Conseil national du numérique avec, parmi ses membres, la militante féministe et anti-islamophobie. Trois jours plus tard, il demande à la présidente du CNNum de revoir sa copie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Que s’est-il passé durant trois jours au gouvernement pour que le secrétaire d’État au numérique Mounir Mahjoubi désavoue le mercredi 14 décembre le tout nouveau Conseil national du numérique qu’il avait lui-même installé le lundi précédent ?