Strasbourg recommence à vivre après la mort de Cherif Chekatt

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - Le marché de Noël de Strasbourg, qui rouvert vendredi après deux jours de fermeture post-attentat, a retrouvé son ambiance rituelle, n’étaient La Marseillaise entonnée par le public et la présence du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, rappel de la tragédie qui a endeuillé la capitale de l'Alsace.