Congrès PS: le coup de gueule de Delphine Batho

Par

Avec ses 4 candidats dont 2 hollandistes et un ex-vallsiste, la préparation du congrès du Parti socialiste avait le parfum d’avant la catastrophe, comme si rien ne s’était passé. Et soudain Delphine Batho surgit. Le déboulé de la députée des Deux-Sèvres met du désordre et des mots sur cette bataille de somnambules.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour un peu, on aurait cru que l’Histoire n’était pas passée par là, avec son corbillard et sa faux. À l’approche du 27 mars, date limite du dépôt des candidatures pour le poste de premier secrétaire, le Parti socialiste se rejouait le scénario des congrès du bon vieux temps.