Congrès PS: le coup de gueule de Delphine Batho

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour un peu, on aurait cru que l’Histoire n’était pas passée par là, avec son corbillard et sa faux. À l’approche du 27 mars, date limite du dépôt des candidatures pour le poste de premier secrétaire, le Parti socialiste se rejouait le scénario des congrès du bon vieux temps.