Manifestation contre les violences policières à Barbès

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les manifestants chantent « Zyed, Bouna, Théo et Adama, on n’oublie pas, on ne pardonne pas ! », scandent « La police est raciste ! » à portée d’oreilles des forces de l’ordre. Mercredi soir, une manifestation « spontanée », ayant germé sur les réseaux sociaux et non déclarée à la préfecture, a réuni environ 400 personnes, selon la préfecture de police de Paris, sous le métro aérien au nord de Paris.