L'université cherche à aiguiller ses futurs étudiants

Par

Limiter l'échec en première année de licence en améliorant l'orientation des lycéens, tel est le pari du dispositif d'orientation active qui doit être généralisé en 2010. Malgré ses efforts, l'université reste pour beaucoup un second choix, faute d'avoir pu intégrer une filière plus sélective.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.