Quelle considération la France a-t-elle pour ceux qui la servent?

Par
La grogne de la fonction publique s'explique par les mesures envisagées par le gouvernement en matière de suppressions d'effectifs, de politique salariale, ou dans le cadre de la réforme des retraites et la révision générale des politiques publiques. Mais pour la comprendre, il faut aussi cerner des raisons plus profondes, qui renvoient à une question essentielle: quelle considération la France a-t-elle pour ceux qui la servent?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Les fonctionnaires contre la modernisation de l'Etat »... L'argument a si souvent été entendu au cours des dernières années qu'on peut en faire le pari : en ce jeudi 15 mai, jour de grèves et de manifestations de la fonction publique, il va forcément refleurir. Sous cette variante ou sous une autre. Sur les ondes des radios ou aux « 20 heures » des journaux télévisés.