La terrible injustice faite aux Balkany

Par

Éric Dupond-Moretti, l’avocat du maire de Levallois, force un peu sur les effets de manche pour essayer de torpiller le procès de son client, depuis lundi au tribunal correctionnel de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On aurait tort de se moquer. Tout rouge, bouillant d'indignation sur le banc des prévenus, Patrick Balkany vit un véritable calvaire, depuis lundi au tribunal correctionnel de Paris. Il souffre. C'est que la justice s'acharne depuis des années sur ce grand homme, après qu'un proche l'a poignardé dans le dos en 2013 en osant prétendre qu'il avait été corrompu et avait fraudé le fisc.