L’Assemblée vote la précarisation des contrats courts

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Poursuivre le détricotage du code du travail. C’est ce que propose le projet de loi « portant diverses dispositions urgentes face à l’épidémie de Covid-19 » et qu’a voté l’Assemblée le 15 mai. En fait, le gouvernement change tout simplement les règles de reconduction des CDD et des contrats précaires sous prétexte d’urgence sanitaire. Cette décision s'appliquera jusqu'à la fin 2020 mais ses adversaires craignent qu'elle ne s'inscrive dans la durée.