Rama Yade, ses nuits d'hôtel au Mondial et le gril des commissions parlementaires

Par
A peine revenue d'Afrique du Sud, Rama Yade fait face à une nouvelle polémique sur le prix de son séjour et de ses nuits d'hôtel, épinglé par le Canard enchaîné. Son audition par les députés l'a contrainte à s'expliquer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rama Yade se souviendra longtemps de ce mardi 15 juin 2010. A peine rentrée d'Afrique du Sud, après dix jours de controverse faisant suite à sa déclaration sur le «clinquant» de l'hôtel occupé par les Bleus, la benjamine du gouvernement se savait attendue par les députés, soucieux de parler avec elle des politiques gouvernementales en matière de sport depuis sa prise de fonction l'an passé. Son passage devant les commissions des finances et des affaires culturelles (réunies pour l'occasion) s'annonçait rude. Il fut pire encore! Avant son arrivée à l'Assemblée nationale, la secrétaire d'Etat apprend qu'elle est “épinglée” dans le Canard enchaîné. L'hebdomadaire satirique rapporte que l'hôtel réservé pour son séjour sud-africain a coûté plus cher que celui des Bleus!