Violences sexuelles: le policier harcèle, le député-maire couvre

Par

Lola a été victime de harcèlement sexuel par le chef de la police municipale de Montereau. Elle a alerté sa hiérarchie, supplié le maire et député Yves Jégo, déposé plainte. Mais le policier a été blanchi et c'est elle qui a été exclue. Huit ans après, elle vient enfin d'obtenir réparation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis l’affaire Baupin, de nombreuses voix ont appelé à la « libération de la parole » des femmes victimes de harcèlement sexuel, notamment dans le milieu politique. Parler ne suffit cependant pas ; encore faut-il être entendu. Lola (lire notre Boîte noire en pied d'article), 36 ans, en a fait la triste expérience.