Le baclofène, seul médicament connu qui ait une efficacité importante contre la dépendance à l’alcool, est aujourd’hui dramatiquement peu utilisé, au regard de son usage potentiel. Le CFES (Comité français d’éducation pour la santé) estime à 5 millions le nombre de personnes qui ont un problème avec l’alcool, dont au moins le tiers pourraient bénéficier du baclofène.