Attentat de Karachi: la colère des familles contre l'Elysée

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy n’arrive décidément pas à se débarrasser de l’affaire de l’attentat de Karachi. Les familles des victimes ont décidé de lui adresser une lettre ouverte, via Mediapart (à télécharger ici), afin de dénoncer « le soutien inexistant » de l’Etat et, surtout, d’exiger que le président de la République les « respecte » en les recevant, comme il s’y était engagé. Mediapart a par ailleurs découvert que le site internet de l’Elysée a fait disparaître du compte-rendu intégral d'une conférence de presse de Nicolas Sarkozy, en juin 2009, à Bruxelles, un passage embarrassant : celui où le chef de l'Etat évoquait « la douleur de familles et de trucs comme ça »