La Confédération paysanne cherche à exister parmi les producteurs laitiers

Par
Le tribunal de Paris, qui devait se prononcer sur l'occupation de la Maison du lait, jeudi 16 septembre, par une trentaine de membres de la Confédération paysanne, n'a pas ordonné l'expulsion, confortant les agriculteurs de ce syndicat qui dénoncent leur mise à l'écart de l'interprofession qui fixe les prix du lait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Neuf jours qu'ils sont là, fleur au fusil. Et ils n'en démordent pas. Depuis mercredi 8 septembre, une grosse trentaine de producteurs laitiers de la Confédération paysanne occupent jour et nuit les locaux de la Maison du lait à Paris. Une occupation en signe de l'exaspération d'une partie de la profession qui s'estime «complètement abandonnée».