Des barbouzes sur les pas de journalistes qui enquêtent sur Sarkozy

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis l’affaire des micros du Canard enchaîné (en 1973) jusqu’au cambriolage de Mediapart en pleine affaire Bettencourt (en 2010), on sait que le pouvoir politique – ou certains intérêts – peut parfois avoir recours à des services de l’État ou à des officines plus discrètes pour essayer de museler la presse.