L'Ecole nationale d'administration mise à la diète

Par
La prestigieuse Ecole nationale d'administration (ENA), d'où sort l'élite des hauts fonctionnaires et dirigeants politiques français, va devoir réduire ses coûts de fonctionnement, a annoncé dimanche le ministère des Comptes publics.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La prestigieuse Ecole nationale d'administration (ENA), d'où sort l'élite des hauts fonctionnaires et dirigeants politiques français, va devoir réduire ses coûts de fonctionnement, a annoncé dimanche le ministère des Comptes publics.