À Aubervilliers, la crise frappe plus fort dans les zones urbaines sensibles

Par

Dans la zone urbaine sensible Villette - Les Quatre Chemins, en Seine-Saint-Denis, on n'attend rien du nouveau rapport de l’ONZUS. Ici, la crise ne date pas de 2008, elle est endémique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

20 % de chômeurs, soit plus du double de la moyenne nationale, 35 % de la population habitant en HLM, 54 % de ménages non imposables (chiffres INSEE, 2009), bienvenue à la ZUS (zone urbaine sensible) Villette - Les Quatre Chemins. Ce « quartier difficile » de 30 000 habitants, à cheval sur les communes d’Aubervilliers et de Pantin, en Seine-Saint-Denis, fait partie, avec 750 autres à travers le pays, des territoires les plus touchés par les difficultés économiques. Trente-six de ces ZUS sont d’ailleurs dans le département et deux d’entre elles sur la commune d’Aubervilliers.