Comment un coin de bocage est devenu le symbole d'une lutte

Par

Développement local, créations d’emplois, retombées financières... L'argumentaire productiviste des défenseurs du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est paradoxalement devenu le meilleur allié de ses opposants. Au fil des ans, ce chantier a réussi à fédérer toute une série de mouvements alternatifs, sociaux et écologistes. Jusqu'à la manifestation de ce samedi, qui a rassemblé entre 13 000 et 40 000 personnes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Notre-Dame-des-Landes, envoyée spéciale