Brexit: Le Premier ministre français Philippe dit son inquiétude

Par
Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a fait part de son inquiétude quant à l'avenir des négociations du Brexit entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, alors que les démissions de ministres britanniques s'enchaînaient jeudi.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a fait part de son inquiétude quant à l'avenir des négociations du Brexit entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, alors que les démissions de ministres britanniques s'enchaînaient jeudi.

"Il n’a échappé à personne que l’actualité politique britannique pouvait nourrir un certain nombre de questionnements et d’inquiétudes sur la possibilité effective d’une ratification de cet accord", a dit le chef du gouvernement lors d'un discours à Dunkerque (Nord).

"Rien ne nous permet à ce stade de savoir si l’accord qui a été trouvé entre les négociateurs sera au final adopté", a-t-il ajouté.

"Nous devons donc nous préparer à l'hypothèse qui est toujours sur la table - que nous ne souhaitons pas, je le dis très clairement - d'une sortie sans accord", a encore déclaré Edouard Philippe.

Dans les minutes précédant son discours, plusieurs ministres britanniques avaient annoncé leur démission pour dénoncer le projet d'accord trouvé sur les conditions de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, plongeant Theresa May dans une crise politique qui pourrait lui être fatale.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale