Éric Ciotti, la stratégie assumée de l’extrême droitisation

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis deux décennies, c’est en tant qu’élu local, député ou président du conseil départemental des Alpes-Maritimes qu’Éric Ciotti a l’habitude d’intervenir sur France Bleu Azur. Mais vendredi, c’est un candidat à l’élection présidentielle qui a l’honneur de l’interview politique matinale de la station. La première question donne le ton. « On sent bien que votre campagne s’accélère, commence le journaliste. Est-ce que vous êtes le nouveau François Fillon ? »