PS: une difficile convalescence

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«C'est l'acte manqué par excellence: Martine Aubry ne parle pas, doit parler, doit parler… et ne parle pas.» Avec un brin d'embarras désolé, un dirigeant socialiste préfère sourire du report des vœux de la nouvelle patronne socialiste à la presse, mise au repos forcé mardi soir pour 72h, en raison d'un «problème oculaire». Après avoir conquis le parti de la rose, Aubry s'attaque à ses épines.