À gauche, chacun cherche son « Charlie »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Contrairement à la droite, tous les partis de gauche ont une part de Charlie Hebdo en eux. Et quelques jours après les attentats de Paris, chacun de ses représentants a tenu à profiter des traditionnels vœux à la presse pour rendre un hommage au journal satirique et à ses dessinateurs assassinés. Mais aussi pour prendre le temps de tenter de dégager quelques perspectives et pistes de réflexion.