A Calais, Macron contre-attaque sur sa politique migratoire

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CALAIS, Pas-de-Calais (Reuters) - Critiqué depuis un mois pour sa politique migratoire jugée "inhumaine", Emmanuel Macron a contre-attaqué mardi en défendant ses choix politiques et en apportant son soutien aux forces de l'ordre mises en cause par des organisations de défense des droits de l'homme.